homme faisant des squats en portant une barre de musculation, son coeur est très éclairé, cette image illustre l'article sur le coeur du blog santé sport de CapRol

 | 2020

Nom d’une pompe!

Petite philosophie d’un sportif repenti

À l’heure où nous savons tout sur tout grâce notamment aux réseaux sociaux, nous en oublierions presque l’essentiel ; comment tout cela est-il possible ? 

Nous sommes nombreux à mettre le cœur à l’ouvrage lorsqu’il s’agit de nous entraîner.  Mais qui pratique une activité physique pour renforcer son cœur ? 

Les motivations pour se dépenser sont multiples :

  • l’envie de se surpasser,
  • le plaisir d’être entre amis,
  • diminuer le stress,
  • se distraire
  • ou encore ressentir des émotions fortes, etc..

Et vous alors, quelles sont les véritables raisons qui vous poussent à en faire toujours plus ?

La démocratisation des compétitions, le besoin d’endurance grandissant, voire l’envie de se mesurer pour devenir potentiellement «son meilleur soi» nous incitent à commettre de petites fautes de pas.

En effet, en tant que préparateur physique, je constate au quotidien que beaucoup de personnes se préoccupent avant tout de leur apparence, ce qui leur renvoie l’image – ma foi erronée dans la plupart des cas – d’un contrôle qu’ils auraient sur eux-mêmes.

La salle de sport est un environnement structuré et contrôlable. Mais le corps humain reste avant tout une machine particulièrement complexe. C’est justement de sa pompe qu’il est question ces jours dans mes réflexions personnelles.

image du coeur pour l'article du blog santé sport de CapRol

Et si je pouvais brièvement vous inviter à vous asseoir à ma table quelques 3 minutes, afin de porter votre attention sur les battements de cet organe musculaire, alors je vous conterais les bienfaits d’une pratique sportive saine sans faire le joli cœur.

Avec ou sans pathologie, les systèmes cardio-vasculaire et cardio-respiratoire sont depuis longtemps étudiés par les spécialistes de la préparation physique et les médecins. Mais qui de monsieur et madame tout le monde qui pourtant s’en donne à cœur joie pour atteindre leurs objectifs ? « T’as vu comme il a pris du poids ? », « elle a de ces cuisses ! », « oui mais c’est facile, ce sont des machines ! ».

Notre quotidien nous plonge dans une fausse idéologie par le dictat d’un marketing souvent odieux et sans valeur. Mais là encore, l’être humain est très bien fait : il s’adapte. Malheureusement, de moins en moins de personnes s’intéressent au fonctionnement du corps humain. C’est pourtant bien notre pompe qui permet de délivrer le sang oxygéné dont nous avons besoin pour réussir une performance. En d’autres termes, elle permet aux cellules d’utiliser les aliments comme source d’énergie. Et croyez-moi, votre cœur mérite votre écoute. 

Il ne faut pas fondamentalement changer du tout au tout votre approche du sport. Mais bien accroître votre spectre de connaissances concernant votre salle des machines. Et je suis convaincu que votre entraîneur ou une personne de votre cercle familial ou d’amis proches peut vous renseigner sur une pratique plus empirique et moins extrême de votre discipline.

Je reste persuadé que vous ne le regretterez pas. Et qui sait, peut-être même que vous aurez de belles surprises quant à vos résultats. Cela vous permettra de poursuivre le cœur léger. N’est-ce pas là une belle source de motivation en plus ? Nom d’une pompe !

Partager sur

Facebook

Twitter

LinkedIn

Sébastien Hartmann

Sébastien Hartmann
Préparateur physique chez Andreas Gabauer

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.